Gérard Garouste

L'Anesse et la figue
28 janvier > 18 mars 2006
Paris - 30 rue Beaubourg


Sélection d'œuvres
Communiqué de presse



Gérard GAROUSTE
L’ânesse et la figue
28 janvier – 18 mars 2006
Vernissage : samedi 28 janvier 2006, midi à 20h

Pour sa nouvelle exposition à la Galerie Daniel Templon, Gérard Garouste propose à travers une série de dix tableaux de grand format, une déconstruction ludique et subversive de notre relation aux textes sacrés.

En retournant aux textes hébreux originaux et en déconstruisant les interprétations successives qu’ils ont suscité, Gérard Garouste soulève le problème de l’origine de notre propre culture. Les nouvelles toiles, souvent de très grand format, mêlent portraits, autoportraits, ânes et références énigmatiques à l’ancien testament. Les personnages, aux membres déformés, deviennent les acteurs de compositions fantastiques évoquant les différents codes de la peinture religieuse comme l’annonciation ou la nativité.

Dans l’oeuvre « Alma », par exemple, Gérard Garouste propose une exploration sémiotique et plastique du terme « Alma » un des plus controversés de la théologie, car c’est sur sa traduction erronée en « vierge » que repose le dogme de la naissance virginale du Christ. L’artiste se met en scène en compagnie de son ami Philippe Starck, tandis qu’une jeune fille aux couleurs de Marie, dénudée, reçoit en cadeau du bœuf et de l’âne, une toupie épelant le mot hébreu « Alma ».

Bien loin d’un discours spirituel et au-delà des préoccupations de l’histoire de l’art, Gérard Garouste tente, comme un illusionniste, de remettre en cause l’imagerie religieuse qui repose de manière subliminale au fond de nous.

Né en 1946, Gérard Garouste compte aujourd’hui parmi les figures majeures de la peinture française. Dès les années 80, il a été exposé dans le monde entier avec des expositions à New York, Los Angeles, Venise, Tokyo. Son œuvre est dans de nombreuses collections publiques dont le Centre Georges Pompidou, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, le Ludwig Museum de Vienne, le Musée d’Art Contemporain de Montréal. Récemment il a été exposé à la Fondation Cartier (2001) et sous la coupole du Panthéon (2005) avec son installation « Les Saintes Ellipses ». En mars 2006, la Fondation Mudima de Milan organisera une exposition de ses œuvres récentes.





Enter our Viewing Room @ viewingroom.templon.com
Mail
Facebook