Chiharu Shiota

Sleeping is like death
14 janvier - 20 février 2016
Bruxelles


Sélection d'œuvres
Communiqué de presse -
Vidéo



Deux ans après avoir inauguré l’espace de la Galerie Templon à Bruxelles, et dans le sillage de sa participation unanimement saluée à la 56ème Biennale de Venise, l'artiste japonaise Chiharu Shiota revient en Belgique avec une performance et une installation inédites.


Des lits, semblables à ceux utilisés dans les hôpitaux, sont emprisonnés dans un vaste environnement arachnéen. Ils seront occupés par trois dormeurs pendant la durée du vernissage de l’exposition. La performance ‘Sleeping is like death’ réactualise les obsessions de Chiharu Shiota liées au sommeil: abandon corporel, éloignement entre les êtres,
présence d’un corps à la conscience absente, rêve et réminiscences. L’artiste réclame de la part du spectateur une double implication, physique et émotionnelle.
L’installation in situ monumentale se déploie dans l’espace par un jeu graphique de plans tissés. Leurs recoupements, anguleux ou circulaires, dessinent véritablement dans les airs. L’artiste, qui s’est fait connaître par ses réseaux labyrinthiques en nuées de fils, se tourne ici vers les expérimentations géométriques et la déconstruction.Chiharu Shiota présente pour la première fois sous la verrière de la rue Veydt un ensemble de sculptures déstructurées et abstraites. L’exposition se clôt sur les dessins de l’artiste, qui offrent une vision subtile de ses projections mentales.


L’œuvre de Chiharu Shiota, mêlant performance, body art et installation, place le corps au centre de sa pratique sculpturale.
Née à Osaka au Japon en 1972, Chiharu Shiota vit et travaille à Berlin depuis 1997. Elle a travaillé dans l’atelier de Rebecca Horn et été l’élève de Marina Abramovic à Hambourg dans les années 1990. Son langage artistique s’est nourri des influences des précurseurs Louise Bourgeois, Eva Hesse, ou Ana Mendieta.
Ces dernières années, Chiharu Shiota a performé et exposé dans le monde entier, notamment au Smithsonian (Arthur M. Sackler Gallery, Washington DC, 2015), Rochester Art Center (Minnesota, 2014), la Vieille Charité (Marseille, 2014), Pittsburg Matress Factory (2013), Manège (Moscou, 2013), Museum of Art of Kochi (Japon, 2013), La Maison Rouge (Paris, 2012). Chiharu Shiota a conçu le décor de l’opéra Matsukaze mis en scène par Sasha Waltz, montré à Bruxelles au Théâtre royal de la Monnaie et à Berlin au Staatsoper en 2011. En 2014, elle a réalisé les décors de Tristan et Iseult pour l’opéra de Kiel en Allemagne. En 2015 son projet pour le Pavillon Japonais à la Biennale de Venise, The Key in the Hand, réalisé autour d'une installation rassemblant plus de 100 000 clés, explorait la notion de mémoire. Chiharu Shiota participera à la Biennale de Sydney en 2016.





Enter our Viewing Room @ viewingroom.templon.com
Mail
Facebook