Philippe Cognée

Crowds
7 janvier - 4 mars 2017
Paris - 30 rue Beaubourg


Sélection d'œuvres
Communiqué de presse -
Vidéo



L’artiste français Philippe Cognée revient à Paris à la Galerie Templon pour la première fois depuis quatre ans, avec une exposition inédite mettant à l’honneur sa nouvelle série de peintures de foules.


Philippe Cognée poursuit ses interrogations sur le singulier et le collectif, le visible et l’invisible, les territoires du réel et ceux de l’art.


Dans des compositions à première vue abstraites, des silhouettes s’assemblent et se dispersent en nuées compactes et floues. Confronté à une hyper-densité picturale, le spectateur ne distingue plus l’image figurée de la matière : ‘Celui sur qui se referme cette chape de peinture, comme la foule elle-même, c’est l’individu.’


‘De la figuration à la défiguration, du proche au lointain’, les foules brouillées de Philippe Cognée rappellent la vision à la fois implacable et imprécise des nouvelles technologies et du contrôle satellitaire. Face à la prolifération des images appauvries, l’artiste renvoie à la puissance de la peinture, seule capable de transcender le mouvement d’une humanité grouillante en un paysage, parfois onirique.


Les recherches de Philippe Cognée l’ont poussé depuis vingt ans à se confronter à une réalité crue et banale  - autoroutes, banlieues, abattoirs industriels, rayonnages de supermarché, usines de recyclage - pour dresser un portrait singulier de notre réel ‘balisé et insaisissable’.


Né en 1957, diplômé de l’Ecole des Beaux Arts de Nantes, Philippe Cognée vit et travaille à Nantes. L’un des artistes les plus reconnus de sa génération, il a été lauréat de la Villa Médicis en 1990, nommé pour le Prix Marcel Duchamp en 2004 et professeur à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris jusqu’en 2015.

Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles, notamment dès 2006 au MAMCO de Genève et en 2007 au FRAC Haute-Normandie. Il a inauguré en 2011 une commande publique, Echo, pour le Château de Versailles. En 2013 le musée de Grenoble lui consacre une grande rétrospective, qui voyage à Dôle, et il a participé à l’exposition ‘Vues d’en haut » au Centre Pompidou Metz. En 2014 il expose au Château de Chambord, en 2016 à la Fondation Fernet-Branca de Saint Louis.

Son œuvre est présente dans de nombreuses collections renommées comme celles du Musée national d’art moderne - Centre Pompidou, de la Fondation Cartier ou du Museum Ludwig à Cologne.

Philippe Cognée est représenté par la Galerie Templon depuis 2003.




Mail
Facebook