Valerio Adami

Les années 80
7 septembre - 19 octobre 2019
Paris - 30 rue Beaubourg


Sélection d'œuvres
Communiqué de presse -
Vidéo



« C’est là tout le mystère et la magie de la peinture, de créer un mythe, ce conflit entre temporel et intemporel. »

Valerio Adami

 

Né en 1935, Valerio Adami apporte depuis plus de 60 ans sa pierre à l’édifice de l’histoire de l’art moderne.

Le 7 septembre, la galerie Templon lui rend hommage dans son espace 30 rue Beaubourg présentant un ensemble d’une douzaine de tableaux exécutés par le maître dans les années 80.

Artiste précoce, Valerio Adami, formé dans la tradition du dessin néo-classique à l’Académie des Beaux-Arts de Brera, fait une rencontre fondatrice pour son parcours alors qu’il n’a que 16 ans : Oscar Kokoschka, dont il découvre le Prométhée à la Biennale de Venise, lui fait comprendre la dimension mentale et la puissance intellectuelle de la peinture. Grand voyageur, Adami quitte l’Italie dès 1955 et nomade vivra entre Londres, Paris et New York, développant une carrière fulgurante qui lui vaudra dès 1964 les honneurs de la Documenta de Kassel et une première rétrospective dès 1970 au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris. Aimant la compagnie des poètes et des écrivains (Italo Calvino, Jacques Derrida, Michel Deguy, Carlos Fuentes, Edouard Glissant, Jean-Luc Nancy, Antonio Tabucchi…), il tient lui-même un journal d’aphorismes où il inscrit ses réflexions sur la construction de ses dessins et de ses tableaux car sa peinture est le fruit d’une analyse subtile qui associe le savoir, la mémoire et les émotions.

Fidèle à sa volonté de contribuer à la fabrique de l’histoire de l’art en tissant les liens entre les générations et les territoires artistiques, la Galerie Templon soutient le travail de l’artiste depuis 2004. Elle a montré ces 15 dernières années, tour à tour, ses dessins, ses peintures et un aspect plus inédit de son travail, ses photographies des années 1960.

 

En présentant un choix d’œuvres des années 80, la Galerie porte un nouvel éclairage sur une période qui voit l’artiste s’épanouir et trouver sa voie unique et singulière. C’est une période riche en commandes publiques et en expositions. L’artiste réalise les vitraux de l’Hôtel de ville de Vitry, les fresques du Théâtre du Châtelet puis de la Gare d’Austerlitz. Le Centre Pompidou, à l’invitation de Dominique Bozo, lui consacre une exposition en 1985 sous le commissariat d’Alfred Pacquement. Valerio Adami se libère des dictats contemporains et se confronte à l’Orient, notamment l’Inde, où il retourne à trois reprises. Comme d’autres grands peintres de sa génération, Francesco Clemente ou Georg Baselitz, il ancre cependant sa peinture dans la tradition classique occidentale dont il est issu pour créer une œuvre hors de l’air du temps, profondément moderne.

  

Biographie

Né en 1935 à Bologne (Italie), Valerio Adami vit entre Paris et Meina (Italie). 

L'artiste expose dans le monde entier dès 1958, notamment à la Documenta III de Kassel (1964), au Jewish Museum de New York (1968), au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (1970), au Centre Georges Pompidou (1985), au Tel Aviv Museum d’Israël (1996). Il a participé à la grande exposition consacrée à la Figuration narrative au Grand Palais en 2008 et a exposé au Boca Raton Museum of Art en Floride en 2010. En 2015, pour ses 80 ans, une grande rétrospective itinérante lui est consacrée, montrée à Turin, Mantoue puis Perpignan. En 2016, la Sécession à Vienne a exposé ses dessins historiques, la Chapelle Saint-Sauveur à Saint-Malo ses huiles sur toile et le Musée Saint Roch d'Issoudun lui a consacré l’expositionTransfigurations. En 2018, le Musée Jean Cocteau à Menton lui a consacré une importante rétrospective.

Les œuvres de Valerio Adami sont présentes dans de nombreuses collections institutionnelles en Europe et aux Etats-Unis notamment Musée national d’art moderne, Centre Georges Pompidou, Paris ; Fonds national d’art contemporain, Paris ; Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, Paris ; Fondation Maeght, Saint-Paul-de-Vence; Musée des beaux-arts, Bruxelles ; Rotterdam Museum, Rotterdam ; Amos Anderson Art Museum, Helsinki; Museo d’Arte Moderna, Rome ; Frissiras Museum, Athènes ; Fondaccion Miro, Barcelone ; Musée Bernardo, Lisbonne ; Museum of Modern Art, Minneapolis ; Museum of Modern Art, Pittsburg ; Museum of Art, Tel Aviv…

La Galerie Templon a exposé son travail en 2004, 2007, 2010, 2012 et 2016.

 

 




Mail
Facebook